Presse basque 1844-1945

Accueil > Présentation > Le Réveil basque

Le Réveil basque

Le réveil basque nait le dimanche 11 juillet 1886, à l’occasion des élections du Conseil général du 1er août 1886 auxquels se présentent M. Berdoly, fondateur du journal.

Dieu, famille, propriété

Le Réveil basque n°1

Martial-Henri Berdoly, ancien sous-préfet de Mauléon, se présente au nom du parti républicains contre M. Diriart "réactionnaire et partisan du régime déchu que l’Assemblée Nationale a déclaré responsable de la ruine et du démembrement de la France." [1]. Les conservateurs le considèrent comme anticlérical "Gezurra diote" Le Réveil basque 11/07/1886]], mais lui juge surtout se battre pour une juste séparation des pouvoirs entre église et gouvernement.

Le Réveil basque est donc très politique. cette opposition politique virulente entre les Rouges (le parti républicain) et les Blancs (le parti conservateur) est constamment présente et prend son apogée lors de la création de l’hebdomadaire conservateur Eskualduna.

Istorio bat egiazcoa

Le Réveil basque dont le titre complet est Le Réveil basque - organe des Intérêts de l’Arrondissement de Mauléon est édité à Pau et couvre l’actualité locale des trois provinces du Pays basque nord, en se consacrant toutefois sur la Soule et al Basse-Navarre.

S’il est majoritairement écrit en français, la langue basque y a une place importante et ce, dès le premier numéro.

Voir tous les titres du Réveil Basque :
- Tous les titres du Réveil Basque

L’aventure s’arrête le dimanche 30 décembre 1894, à la veille de la nouvelle année. La "cessation provisoire" d’activité annoncée sera en fait définitive.


[1D’après Berdoly lui-même : "Aux électeurs" Le Réveil basque 11/07/1886

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.